Peinture 1965/69

Installation à Paris à la sortie de l’Ecole des Beaux arts de Saint -Etienne. Reine Mazoyer habite à Saint Cloud et travaille dans son appartement. Elle dessine et peint aux pastels secs, fusain et huile de grandes œuvres sur toile brute, inspirées par les corps, les arbres, la nature. Elle fait des dessins à la mine de plomb, d’objets, de parties de son visage, de vêtements, d’une facture très réaliste. Dans un atelier collectif rue Delambre 14e, elle travaille avec d’autres artistes : Luis Caballero-Colombien, Guillermo-Espagnol, Terry-Américaine, Marie Ebbesen-Danoise d’ origine Anglaise. Puis, elle loue un vieux garage à Suresnes pour être près de son fils Julien, né en 1966. Dans ce 1er atelier elle peint de grands panneaux laqués en aplats colorés sur les thèmes du corps et de la nature qu’elle exposera aux Halles de Paris, dans le cadre d’une exposition collective « Jeune peinture ». Pendant un séjour de plusieurs mois en Bretagne, elle réalise des œuvres inspirées par les lieux : mélange de sable, bois de bateaux, pigments colorés naturels, empreintes de son corps, qu’elle expose la même année à Kerdruck, chez monsieur Lemée. Elle réalise sa 1ere sculpture : un triptyque de bois découpés, assemblés et peints.

fleche-gauche Peinture    –    1970/79  fleche-droite