Peinture 2003/2003

Après le décès de son mari, Robert Mazoyer, Reine Mazoyer quitte la maison de Garches. Elle s’installe à Paris dans un atelier rue Oberkampf, 11e. Elle retrouve son ancienne passion pour les cafés et leurs décors et peint des toiles inspirées par son environnement. Elle poursuit également la recherche commencée avec le labyrinthe : une réflexion sur le cycle de la vie, avec une série de pastels secs sur encres de couleur, inspirés par le souvenir de lieux ou d’évènements vécus. Elle réalise ses 1ers films documentaires sur le thème de « l’Amitié », en Italie, Gambie, Australie, UK et à Paris, dans « la Cité du figuier » où elle a son atelier.